par angèle casanova

« nouvelle »

  • La maison de nos rêves, par Giovanni Merloni (site le portrait inconscient), dans écrire avec Giovanni Merloni (mars 2014), le 7 mars 2014

    La maison de nos rêves.
    (Celui qui laisse la maison vieille pour la maison neuve, sait bien ce qu’il perd, mais ne sait pas ce qu’il trouve)

    La maison de nos rêves. (Celui qui laisse la maison vieille pour la maison neuve, sait bien ce qu’il perd, mais ne sait pas ce qu’il trouve) J'avais reçu une lettre non signée de quelqu'un qui devait me connaître très bien. Donc, apparemment, j’aurais dû découvrir à mon tour celui (...)
  • nessos, par Angèle Casanova , dans mythes selon Angèle Casanova, le 6 juillet 2014

    Ma voisine, je l’ai dans la peau. C’est pratique, elle habite à côté. Cela m’évite les rêves trop chers. Inaccessibles. Alors, ma voisine, j’y pense le jour, la nuit. Quand je la croise au Super U, poussant timidement son chariot, j’en deviens fou.

    Ma voisine, je l’ai dans la peau. C’est pratique, elle habite à côté. Cela m’évite les rêves trop chers. Inaccessibles. Alors, ma voisine, j’y pense le jour, la nuit. Tout le temps. Quand je la croise au Super U, poussant timidement son chariot, j’en suis bouleversé. Je ne sais pas (...)
  • la brosse à dents, dans nouvelles, le 15 septembre 2014

    Un objet. Une obsession. Une nouvelle.

    Pour lire cette nouvelle, il vous suffit d'aller feuilleter le n°13 de la revue numérique L'AMPOULE, consacré à Crimes & châtiments ! Les autres numéros de la revue sont à découvrir sur le site des Editions de l'Abat-jour.
  • JL à l’écoute d’Angèle Casanova - Sortie de Là où l’humain se planque, dans Là où l’humain se planque. Tarmac, 2017 (Complément de lieu), le 2 mai 2017

    Jean-Louis Riguet m’a proposé de remplir son questionnaire "JL à l’écoute de", pour la sortie de Là où l’humain se planque. Il est en ligne ici.

    Jean-Louis Riguet m'a proposé de remplir son questionnaire "JL à l'écoute de", pour la sortie de Là où l'humain se planque. Il est en ligne ici. Pour lire sa note de lecture de Là où l'humain se planque, cliquez ici. Vous voulez savoir comment vous procurer mon livre ? Cliquez (...)
  • Ils en parlent - Jean-Louis Riguet, dans Là où l’humain se planque. Tarmac, 2017 (Complément de lieu), le 6 mai 2017

    Jean-Louis Riguet parle de Là où l’humain se planque, mon premier livre, paru aux éditions Tarmac le 1er avril 2017.

    Jean-Louis Riguet parle de Là où l'humain se planque, mon premier livre, paru aux éditions Tarmac le 1er avril 2017. Pour lire sa note de lecture, parue le 5 mai 2017 sur son blog Libre bonimenteur, cliquez ici. Jean-Louis Riguet a également publié ces derniers jours mon (...)
  • aflojar a fondo, par Angèle Casanova, dans écrire avec François Bonneau (avril 2013 et avril 2017), le 12 avril 2013

    Il habite dans un immeuble étudié pour l’ensoleillement maximal. Chaque balcon, orienté. En quinconce. Plein sud. Isolé. Des autres appartements. Des voisins. Du bruit. De tout. Sauf du soleil. Vie parallèles, étagées.

    Pour lire mon texte, aller là
  • Une pierre russe [collectif], dans publications, le 17 décembre 2014

    J’ai participé à l’écriture de la nouvelle en cadavre exquis Une pierre russe, publiée dans le n°14 de la revue numérique L’AMPOULE (décembre 2014), consacré à Mythes & Légendes, p. 89-98.

    J'ai participé à l'écriture de la nouvelle en cadavre exquis Une pierre russe, publiée dans le n°14 de la revue numérique L'AMPOULE (décembre 2014), consacré à Mythes & Légendes, p. 89-98. Co-auteurs : 1. Muriel Friboulet 2. Philippe Sarr 3. Audrey Tison 4. Philippe Choffat 5. (...)
  • des démons dedans, dans nouvelles, le 5 octobre 2013

    Elle entre dans le bar. La nuit tombe. Elle dit bonsoir, hésite, reste debout devant la porte. Accoudé au comptoir, il boit une 16. A grandes rasades. Bouche ouverte. Pas goulu. Pas soiffard. Il laisse la bière l’envahir. Son visage est neutre. Impassible.

    Elle entre dans le bar. La nuit tombe. Elle dit bonsoir, hésite, reste debout devant la porte. Accoudé au comptoir, il boit une 16. A grandes rasades. Bouche ouverte. Pas goulu. Pas soiffard. Il laisse la bière l’envahir. Son visage est neutre. Impassible. Elle le regarde. Ses (...)
  • Ils en parlent - Patrice Maltaverne, dans Là où l’humain se planque. Tarmac, 2017 (Complément de lieu), le 16 avril 2017

    Patrice Maltaverne parle de Là où l’humain se planque, mon premier livre, paru aux éditions Tarmac le 1er avril 2017.

    Patrice Maltaverne parle de Là où l'humain se planque, mon premier livre, paru aux éditions Tarmac le 1er avril 2017. Pour lire sa note de lecture, parue le 12 avril 2017 sur son blog Poésiechroniquetamalle, cliquez ici. Vous voulez savoir comment vous procurer mon livre ? (...)
  • Ils en parlent - Nouvelle Donne, dans Là où l’humain se planque. Tarmac, 2017 (Complément de lieu), le 19 avril 2017

    Brigitte Niquet, directrice de publication de Nouvelle Donne : Le magazine de toutes les nouvelles, parle de Là où l’humain se planque, mon premier livre, paru aux éditions Tarmac le 1er avril 2017, ici :

    Brigitte Niquet, directrice de publication de Nouvelle Donne : Le magazine de toutes les nouvelles, parle de Là où l'humain se planque, mon premier livre, paru aux éditions Tarmac le 1er avril 2017, ici : Plein feu sur les Editions TARMAC Là où l'humain se planque - Angèle (...)

|