par angèle casanova

Bourses de création / de résidence

samedi 22 février 2020

BOURSE DE CRÉATION DE LA RÉGION BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ, 2018-2019, pour l’écriture du projet LA RUE DE A À Z, HARLEM, NEW YORK, USA.

Prépublication du projet
dans : Les Cahiers de Tinbad, n°5 (Janvier 2018), Éditions Tinbad, p. 53-60.
Pour en savoir plus sur cette publication





Les Cahiers de Tinbad m’ont fait la joie de prépublier mon dossier de demande de bourse à la Région, ainsi qu’une sélection de textes, écrits auparavant.
Le livre est toujours en cours d’écriture. Pour suivre mon processus de création, abonnez-vous à la page Facebook qui lui est dédiée, La rue de A à Z, Harlem, NY, USA.





DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE / PRÉSENTATION DU PROJET LA RUE DE A À Z

I. Projet : La rue de A à Z, Little Senegal, Harlem, NY, USA

Ce projet a été initié en décembre 2012 lors d’un premier séjour à Harlem. Ma soeur
résidant dans ce quartier, j’y reviens régulièrement pour des séjours d’un mois qui me
permettent d’imaginer un projet d’écriture au long cours.

Projet d’écriture 2012

Il s’est déroulé en plusieurs temps :

1. Un reportage photographique
Les photographies ont été prises à Harlem, un matin de décembre 2012, un peu avant
8h, tout autour du rectangle défini par la 119e rue, Adam Clayton Powell Bvd, la 116e rue et Malcolm X Bvd.

2. Un abécédaire
Cette première partie du projet prend la forme d’un abécédaire, d’une liste de notions
illustrées chacune par une photographie. Les entrées choisies correspondent à des points de repère importants de la vie quotidienne (exemple : l’entrée Laverie).

3. Un recueil de micro-nouvelles
Les notions mettent en regard une photographie et une micro-nouvelle.

Projet d’écriture 2017

En juillet 2017, j’ai pris une seconde série de photographies aux mêmes endroits et dans les mêmes conditions qu’en 2012, ce qui m’a permis de mesurer l’évolution de l’environnement urbain du quartier. Je suis entrée dans les boutiques, j’ai questionné les habitants et interviewé des leaders d’opinion de différentes communautés du quartier (l’imam de la communauté des Africains de l’Ouest, la présidente d’une association d’entrepreneurs, les libraires activistes de Revolution Books et la galeriste française de la Maison d’art de Harlem). Durant tout le mois, j’ai pris des notes pour un journal de recherches.
N’ayant pas encore mené tous les entretiens envisagés, je reviens à Harlem entre le 18 et le 26 novembre.
J’ai par ailleurs présenté mon projet le 27 juillet lors d’une rencontre-lecture organisée
par l’Association des Français Fonctionnaires Internationaux de New York (AFFIN) et la Représentation de l’Office International de la Francophonie auprès des Nations Unies à New York. Ces deux organisations souhaitent m’inviter en mars 2018 pour une nouvelle rencontre, dans le cadre du Mois de la Francophonie.

Forme globale de mon projet d’écriture

Le projet finalisé sera composite. Il articulera l’abécédaire (avec les deux séries de photographies, les micro-nouvelles ébauchées en 2012 et une nouvelle série de textes partant des différentes pistes explorées en 2017), le journal de recherches, ainsi que des textes poétiques et sociologiques dont la forme reste à déterminer.

Projet d’action culturelle en mars 2018

J’ai le projet de revenir à New York entre le 15 février et le 15 mars 2018 pour faire des
recoupements, creuser des pistes inexplorées et présenter mon projet dans le cadre du Mois de la Francophonie, ainsi qu’évoqué plus haut.

II. Journal juillet 2017

Je commence ce journal work in progress le 1er juillet 2017, et je ne sais pas quand je le finirai. Témoin de mes errances et de mes questionnements, il dévoilera les coutures de mon projet, mon processus de création. J’y donnerai accès à mes recherches photographiques, à ma documentation et aux entretiens menés avec la population et les leaders d’opinion du quartier. Peut-être, au final, cette démarche sera-t-elle elle-même le projet, qui se résumera alors à sa propre construction. Pluridisciplinaire, éclatée, sans unité, ainsi que, je commence à le pressentir, pourrait bien se définir Harlem.

J’arrive à New York le 29 juin 2017, et j’écris mes premiers mots dans ce journal le 1er
juillet.

<

Forum

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.